Synthèse du Grand RDV Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Mercredi 05 Octobre

La ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a échangé avec les journalistes de l’AJIS sur les sujets de la rentrée.

Loi Travail

S’agissant de l’application de la loi du 8 août 2016, Myriam El Khomri a assuré que 80% des décrets seraient bien publiés avant la fin de l’année. « Tous les mercredis en Conseil des ministres, François Hollande m’interroge sur les décrets », a-t-elle confié. 

Interrogée sur les nombreuses QPC annoncées, la ministre du travail s’est dite « assez sereine ». « Le combat juridique après le combat politique, c’est assez classique. Le Conseil d’Etat n’a relevé aucune difficulté juridique et le Conseil constitutionnel a validé la procédure, notamment le respect de l’article L.1 du code du travail ». 

Myriam El Khomri a reconnu que l’enjeu est aussi « l’appropriation des règles » : « il faut d’abord une formation des acteurs. La question aujourd’hui est de savoir comment accélérer la formation des acteurs de terrain et comment mobiliser les petites entreprises ». 

Concertation sur l’emploi des jeunes

« Il y a des jonctions à créer entre les partenaires sociaux et les organisations de jeunesse, insistant aussi sur la nécessaire « implication des missions locales ». 
 Je souhaite qu’on aboutisse sur un document d’orientation », a insisté Myriam El Khomri. 

D’autres concertations devraient suivre. La ministre a ainsi assuré que la concertation sur le télétravail et celle sur le compte personnel d’activité débuteraient à la mi-octobre. La concertation sur le télétravail portera aussi sur le fractionnement du repos quotidien, a révélé Myriam El Khomri. 

Négociation sur l’assurance chômage 

« Différentes pistes existent, mais à ce stade le gouvernement n’en privilégie aucune », a déclaré Myriam El Khomi. « Il est hors de question d’agir dans la précipitation. Il y a un risque historique pour les partenaires sociaux surtout à un moment où certains fondent leur campagne sur la fin du paritarisme ». 

Mise en place du compte pénibilité 

« 520 000 personnes ont accumulé des points sur leur compte pénibilité », a révélé la ministre du travail qui déplore toutefois « qu’à 3 mois de la mise en œuvre, des organisations patronales refusent de mettre la pression sur les branches pour que les référentiels soient publiés car ils parient sur l’abrogation du compte pénibilité après la présidentielle ». Or, à ce jour, 14 référentiels sont prêts, assure-t-elle. 4 référentiels de branche seront examinés le 11 octobre par le COCT. 

Lutte contre les discriminations 

Myriam El Khomri a confirmé que la campagne de testing auprès de 40 entreprises de 1 000 salariés et plus est achevée. « Nous allons engager des bilatérales avec chacune des entreprises ; si elles ne proposent que des mesures cosmétiques, dans les 3-4 mois, alors nous aurons recours au name and shame », a assuré Myriam El Khomri. 

Voici la dédicace laissée par Myriam El Khomri sur le Livre d'Or de l'AJIS à l'issue de la rencontre :
« Paris, le 5 octobre 2016,
Merci pour cet accueil et le suivi que vous portez à ces sujets essentiels dans la vie quotidienne des Français.
A votre disposition pour continuer à œuvrer au développement du dialogue social (dans la discrétion !!)
Bien sincèrement,
Myriam El Khomri »

Crédit photo : Thierry Nectoux